N° 5 – Chanel

Le numéro 5 de Chanel créé en 1921 par Ernest Beaux pour Coco Chanel qui désirait un parfum épuré en accord avec sa mode : « Un parfum artificiel, je dis bien artificiel comme une robe, c’est-à-dire fabriqué. Je suis un artisan de la couture. Je ne veux pas de rose, de muguet, je veux un parfum qui soit un composé. ». Il s’agit peut-être aujourd’hui du parfum le plus connu au monde. Elle lui commande : « un parfum de femme à odeur de femme ». Beaux présenta à Chanel deux séries d’échantillons numérotés de 1 à 5 et de 20 à 24. Elle choisit, selon la légende, l’échantillon no 5. À la question « Quel nom allez-vous lui donner ? », elle répondit : « Je lance ma collection le 5 mai, cinquième mois de l’année, laissons lui le numéro qu’il porte et ce numéro 5 lui portera chance. Chance ou pas ce fut un succès planétaire, numéro 1 des ventes durant des décennies.

 

Publicité Nicole Kidman Chanel N°5

 

Le design du flacon du N°5 de Chanel a eu cinq formes différentes : celle, initiale, de 1921, puis de 1930, 1950, 1970 et 1986.

Ce fut un des premiers parfums à contenir un aldéhyde, comme dans la vision qu’elle avait avec la mode, elle a aussi ouvert la voie à la parfumerie moderne sortant des eaux trop sages pour devenir opulent et incontournable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.