Jeux de Peau – Serge Lutens

Comme si le boulanger nous prenait par la main…

L’enfance est en pente. Plus on y descend, d’autant elle remonte. C’est seulement quand on a séparé l’ivresse de son grain, qu’à soi, l’on revient. Tout cela pour vous dire qu’en nous l’odeur de la fournée, se reconnait…Et plus encore, sur la joue, revenue de l’enfance, la sensation du pain chaud.

 

 

La composition de Jeu de Peau de Serge Lutens

* Note de tête : Notes épicées, florales et Note d’Abricot.
* Note de coeur : Blé, Seigle, Santal, Oliban, Notes grillées.
* Note de fond : Iris, Accord lait, Note de Réglisse, Labdanum Ciste

 

A écouter la description de Monsieur Lutens, on s’attend presque à voir débarquer l’ami Ricoré après la première vaporisation.

Et bien pas du tout, il fait partie de cette belle famille de parfums de peau. Il est doux, délicat et fumé. Un délice tendre avec un abricot crémeux le poudré de l’iris avec la douceur du santal.

Une petite odeur de grille-pain en premier nez qui chatouille, il fait partie de ces doudous olfactifs que j’adore. Encore une fois… de la nostalgie heureuse.

 

1 Comment

  1. Ce Lutens est une merveille même si, à titre personnel, je n’arrive pas du tout à trouver une réminiscence de l’odeur du pain chaud…. Les notes de tête rèches et presque fumées pourraient peut être l’évoquer mais ce qui me séduit surtout c’est le fond de ce parfum qui une fois posé sur la peau devient lacté, céréales torréfiées et j’y sens une note similaire à l’immortelle bien qu’apparemment il n’y en ait pas dans la composition. Ce parfum est détesté par mon entourage, si bien que je le porte (trop) peu mais il reste néanmoins une des master-pieces de la collection Lutens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.