1899 – Histoires de Parfums

Parfum puissant et plutôt masculin ses notes principales sont le Genévrier, la Cannelle et le Vétiver.

Indéniablement 1899 est une belle création, c’est un accord original mais j’ai une sensation dérangeante de sentir en fond un bouillon de légumes assez amer…

 

 

Sa description en est vraiment l’illustration :

«La nuit jette son masque sur Paris, témoin des discussions entre artistes et écrivains qui peignent en lettre modernes les jeux d’amour et de séduction. Le champagne coule sur des pyramides de cristal. Les premiers jazz-bands font trembler les murs des cafés. Tout est possible, ne pas perdre un instant ; la nuit appartient à qui sait la vivre. Bergamote et Vanille virevoltantes poursuivent et grisent la puissance du Vétiver

Une folle virée nocturne dans la ville lumière, théâtre, dîner, club, galant rendez-vous… Le parfum enivrant d’un cache-cache entre ombre et lumière

 

 

Donc j’ai quand même un petit doute mais si l’idée était de retranscrire l’odeur de Paris à cette époque, c’est vraiment réussi… mais ça sent un peu la fille de mauvaise vie quand même…

Notes de tête : Bergamote italienne, Genévrier, Poivre Noir

Notes de cœur : Fleur d’Oranger, Iris florentine, Cannelle

Notes de fond : Vanille, Vétiver, Ambre

Ses notes de fond le rendent vraiment très agréable, mais le léger calvaire qu’il inflige en vaut-il la peine… Moi je passe mon tour.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.